Infos sur le GPS

Histoire du GPS

Le système de positionnement global (GPS) est un réseau de satellites en orbite autour de la Terre à une altitude fixe, qui transmettent des signaux à toutes les personnes équipées d'un récepteur GPS. Ces signaux portent un code horaire et des données géographiques permettant d'indiquer à l'utilisateur sa position exacte, sa vitesse et l'heure de la position donnée, quel que soit l'endroit où il se trouve.



À l'origine, le système GPS fut conçu pour les applications militaires et stratégiques au moment de la Guerre Froide, dans les années 1960, bien qu'il ait d'abord été inspiré par le lancement de l'engin spatial soviétique Spoutnik en 1957.

GPS imageTransit fut le premier système de navigation par satellite élaboré par les États-Unis et testé par l'US Navy en 1960. À l'époque, seuls cinq satellites en orbite autour de la Terre permettaient aux navires de vérifier leur position en mer toutes les heures. En 1967, Transit fut remplacé par Timation, qui démontra qu'il était possible de faire fonctionner des horloges atomiques extrêmement précises dans l'espace. À partir de cette période, le système GPS se développa rapidement à des fins militaires, avec un total de 11 satellites lancés entre 1978 et 1985.

Cependant, lorsqu'un avion de civils coréens (vol 007) fut abattu par l'URSS en 1983, le président des États-Unis, Ronald Reagan, décida d'étendre le système GPS aux applications civiles. Les équipements aériens, maritimes et de transport international seraient ainsi en mesure de repérer leur position, ce qui leur éviterait de se perdre et de pénétrer malencontreusement dans des territoires étrangers.

Second GPS imageEn 1986, l'explosion de la navette spatiale SS Challenger de la NASA ralentit la mise à niveau du système GPS et ce ne fut qu'en 1989 que les premiers satellites Block II furent lancés. À l'été 1993, les États-Unis mirent en orbite leur vingt-quatrième satellite Navstar, qui vint compléter la constellation GPS moderne, soit un réseau de 24 satellites désormais plus connu sous le nom de GPS (pour Global Positioning System). 21 des satellites de la constellation étaient actifs en même temps, les 3 autres satellites jouant le rôle de satellites de secours. À l'heure actuelle, le réseau GPS compte environ 30 satellites actifs dans la constellation GPS.

Aujourd'hui, le système GPS est utilisé pour des dizaines d'applications de navigation, la recherche d'itinéraires pour les conducteurs, la cartographie, la recherche de zones de tremblements de terre, les études climatiques et les chasses au trésor en extérieur connues sous le nom de géocaching.